Quel pharaon face à Moïse ?

La Bible nous dit que Moïse enfant hébreu a été recueille par la fille de pharaon. Il grandit à la cour d’Egypte, mais adulte, il prend fait et cause pour son peuple d’origine qu’il délivre de l’esclavage et qu’il emmène vers la terre promise par Dieu : Canaan.

Bien que la Bible consacre quatre livres à ce récit, il n’est corroboré par aucune autre source. Quand aurait eu lieu cet exode ?

La tradition, suivie par le cinéma hollywoodien, met face à face Moïse et le Ramsès II, le plus puissant des pharaons, plaçant l’exode vers 1250 avant notre ère. La justification de cette datation est reprise de la Bible qui fait travailler les Hébreux à la construction des villes de Pi-Ramsès et Pithom. Si Pi-Ramsès a bien été bâtie sous le règne de Ramsès, Pithom n’a d’existence avérée que depuis le VII° siècle avant notre ère.
Historiquement, rien ne permet de placer l’exode sous Ramsès II, d’autant plus que Canaan était contrôlé par les Égyptiens depuis l’accord avec les Hittites (Anatolie) suite à la bataille de Quadesh (vers 1274 avant notre ère), bataille qui débute d’ailleurs le film de Ridley Scott, Exodus : Gods and Kings.

Et si la Bible disait vrai ! C’est le sujet d’un article de Science et vie concernant l’exode. Et si les 10 plaies d’Egypte avaient bien eu lieu. Pour rappel, Moïse a obtenu la libération des esclaves hébreux pour que cessent les catastrophes dont il accablait le pays : les eaux du Nil se changent en sang, les grenouilles envahissent les terres, les mouches attaquent les habitants, la vermine détruit tout, une épidémie infecte le bétail puis les hommes, la grêle détruit les récoltes, les sauterelles dévorent la végétation restante, les ténèbres s’installent pendant trois jours et enfin, les premiers-nés meurent durant la nuit. Qu’est-ce qui, scientifiquement, peut provoquer de tels dégâts ? D’après l’auteur de l’article, le coupable est le volcan Santorin qui a détruit l’île de Théra.

Les études les plus récentes sont moins tranchées. Le raz de marée qui a suivi l’éruption a bien dévasté la Crète… sur une centaine de mètres. La ville Knossos, à l’intérieur des terres à été épargnée… à plus forte raison l’Egypte dont les archives ne mentionne pas cet éruption. La Crète a fait office de bouclier et a détourné l’onde de choc.

Le cataclysme s’est produit vers 1550 avant notre ère. La date fait toujours débat, certains chercheurs avancent la date de 1620, se basant sur l’étude des bois retrouvés dans les décombres, mais on ignore si ces bois vivaient toujours au moment de l’éruption. La civilisation minoenne n’a même pas été détruite par l’éruption, elle commença à décliner vers 1450, soit cents ans plus tard. Le pharaon Aménophis II, régnant à cette époque, s’étonne de ne plus voir les Crétois avec qui il commerçait.

La Bible nous fournit-elle une indication sur la date de l’exode ?
Oui, plusieurs, mais ces dates sont contradictoires :

  • Dans le livre de l’Exode, la sortie d’Egypte a eu lieu 430 ans après l’entrée de Jacob (Israël) et ses enfants en Egypte sur l’invitation de leur frère Joseph devenu un personnage important dans l’entourage de pharaon. La chronologie de la Bible, sujette à discussion, donnerait 1266 avant notre ère, donc sous Ramsès II.
  • Le livre des Rois donne 480 ans avant la construction du temple par Salomon, soit environ 1440 avant notre ère, sous le règne de Thoutmosis III qui fut le premier pharaon a quitter l’Egypte pour aller guerroyer… en Canaan, face à une coalition de roitelets locaux. Il avait une armée de 10.000 hommes.
  • Le livre des Jubilés, un apocryphe, place la sortie d’Egypte au milieu d’un cycle de 100 jubilés (de 49 ans), soit 2.450 ans après la création du monde… en 4.004 (?). Ce qui nous donne 1554 avant notre ère. C’est une date intéressante car elle coïncide avec la fin du règne des Hyksos sur l’Egypte. Or les Hyksos auraient été un peuple sémite qui a dominé l’Egypte entre 1675 et 1548 avant notre ère. On connaît mal leur origine et leur histoire. Ils ont été chassé par les princes de Thèbes. Flavius Josèphe, un écrivain juif du premier siècle de notre ère, identifie l’exode au départ des Hyksos.

En conclusion, la plus grande confusion règne sur l’exode des Hébreux et l’histoire de Moïse. Et si tout cela n’était qu’un mythe… nous en reparlerons.

 

 

3 commentaires sur “Quel pharaon face à Moïse ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s