Le messie, la violence, la luxure

Jésus-Christ a été crucifié, il est ressuscité et il reviendra. C’est le crédo des chrétiens.
Le Messie Jésus n’a pas été crucifié, il a été mis en attente au ciel et il reviendra. C’est la croyance des musulmans.

Mais que se passera-t-il quand il reviendra ?

Le messie

Le retour du Messie fait partie de l’eschatologie, l’étude de la fin dernière de l’homme et du monde. Les récits eschatologiques fleurissent dans de nombreuses apocalypses, ce mot ne signifie pas « catastrophe cosmique », mais simplement « révélation ». En anglais, l’Apocalypse de Jean dans le Nouveau testament, s’appelle : « Le livre de la révélation« .

De nombreux récits tentent de prévoir l’avenir et les temps ultimes, qu’ils soient juifs, chrétiens ou musulmans. Cette profusion de récits entraîne une certaine incohérence.
Les manuscrits de la Mer morte dus à la secte Yahad nous parlent de deux messies : un prêtre précédent un roi-guerrier. Le christianisme reprend ce dualisme : Jean le Baptiste, de la famille sacerdotale (son père, Zacharie, est présenté dans l’Évangile de Luc comme un servant du temple, un prêtre) annonce Jésus, de la famille royale, descendant de David.
On retrouve aussi un couple dans certaines traditions musulmanes : Jésus serait accompagné du Mahdi, le « bien guidé ». Lors de l’invasion de l’Irak par les troupes de l’Otan, l’armée américaine a dû faire face à l’armée du Mahdi dans la banlieue de Bagdad, un groupe chiite dirigé par Moqtada al-Sadr.

La violence

Le retour du Messie va provoquer une guerre totale entre les croyants et les autres (les mécréants), les fils de la Lumière et les fils des Ténèbres pour le Yahad. Le « rouleau de la guerre« , trouvé à Qumran, raconte dans le détail la guerre qui durera quarante ans entre les fils de la Lumière et les Fils des Ténèbres.

Le Messie ceint ses reins et part pour le combat contre ses ennemis et il massacre des rois et des princes. Il rougit les montagnes du sang de leurs tués et blanchit les collines de la graisse de leurs guerriers. Ses vêtements dégouttent de sang; il ressemble à un fouleur de raisins. (Targum Jonathan ben Uzziel sur la Genèse 49, 10)

Il arrivera au jour du jugement, pour ceux qui auront trahi la foi du Seigneur et pour ceux qui auront péché, que des cataractes de feu seront ouvertes… (Ap. de Pierre 5, 1)

S’il est si important de croire en Dieu, pourquoi n’apparaît-il pas au monde entier. Tous croiront et la paix règnera. L’apocalypse de Sedrach pose une question essentielle : Pourquoi la destruction et le châtiment l’emportent-ils sur la miséricorde ? Si la désobéissance d’Adam résulte d’une ruse diabolique, pourquoi Dieu laisse-t-il subsister celui qui, en perpétuant le mal, met son œuvre en péril ?

La luxure

Après la guerre, viendra le réconfort pour les vainqueurs, les fils de la Lumière, les croyants.

… [ils jouiront] des délices de la chair, de la luxure et de toutes les voluptés du corps… l’esclavage de tous les autres peuples à leur service et de la jouissance de la beauté des femmes… des jeunes filles et des petits garçons pour leur plaisir. (Saint-Jérôme, Commentaires sur Isaïe.)

C’est un texte chrétien, celui d’un des Pères de l’Église, Saint-Jérôme (347-420) qui a traduit la Bible en latin !
Le Coran va moins loin.

Voici l’image du Paradis promis aux hommes pieux…il y aura des fleuves d’un vin délicieux à boire (Co. 47, 15)

Près d’eux se tiendront des houris aux grands et beaux yeux semblables à des perles de nacre en récompense de leurs œuvres. (Co. 56, 22)

Des houris cloîtrées sous des tentes que jamais homme ni djinn n’a touchées avant eux (Co. 55, 72)

Nous les avons faites vierges, gracieuses et d’une égale jeunesse pour les hommes… (Co. 56, 36)

Les interdits faits aux hommes ne portent pas sur des choses mauvaises, bien qu’ils soient considérés comme un péché : le vin et la fornication… car dans l’au-delà ce seront des récompenses .

Le règne de Dieu

Selon les textes, le règne de Dieu arrivera après l’élimination des mécréants et durera 400 ou mille ans.

Mon fils, le Messie sera révélé en même temps que ceux qui sont avec lui, et ceux qui auront survécu se réjouiront durant 400 ans. (Esdras IV 7, 28)

Ils seront les prêtres de Dieu et du Christ et régneront avec lui pendant mille ans. (Ap. de Jean 20, 6)

Et ensuite ?

Puis après cela, mon fils, le Messie, mourra avec tous les humains. Le monde reviendra à son ancien silence, pendant sept jours comme au premier commencement afin que personne ne subsiste. Ensuite, au bout de sept jours, le monde qui n’est pas encore éveillé s’éveillera et celui qui était corrompu sera détruit. (Esdras IV 7, 29-31)

7 commentaires sur “Le messie, la violence, la luxure

  1. Bonjour, les incohérences viennent d’une incompréhension assez importante des textes sacrés. Quand on a les clés pour lire les textes, elles disparaissent. Juste un exemple pour votre premier paragraphe. « Jésus-Christ a été crucifié, il est ressuscité et il reviendra. C’est le crédo des chrétiens.
    Le Messie Jésus n’a pas été crucifié, il a été mis en attente au ciel et il reviendra. C’est la croyance des musulmans. »
    En réalité, Jésus a ressuscité (en premier) puis il a été crucifié et il est en réalité toujours là (c’est ce qu’il y a vraiment d’écrit dans les évangiles). Le Coran reprend la même chose en disant qu’en réalité il n’est pas mort sur La Croix puis qu’il a accédé à la résurrection avant (donc la même chose exactement que dans les évangiles).
    Un texte sacré est un texte écrit avec des paraboles, c’est le leitmotiv des Evangiles, mais on les retrouve aussi beaucoup dans le Coran et dans l’Ancien Testament, et comme les textes viennent tous de la même Source, le symbolisme est exactement le même dans les trois livres.
    L’analyse historique n’a pas de sens pour certaines affirmations. Elle peut prouver la réalité de certains personnages, leur milieu de vie mais pas la compréhension du phénomène spirituel et elle éloigne même certaines personnes qui la prennent pour religion de la véritable compréhension.

    J’aime

  2. D’un point de vue purement historique, le passage coranique qui fait mention de la mort de Jésus est adressé aux juifs (Coran 4, 157) et ce sont les romains qui à cette époque pratiquaient la crucifixion. Il est donc vrai, d’un simple point de vue matériel, de dire que ce ne sont pas les juifs qui l’ont crucifié, puisque ce sont les romains.

    J’aime

  3. Bonjour, je découvre vos commentaires et essaie d’en nourrir ma réflexion. J’aurai besoin que vous me citiez vos sources, en particulier l’extrait des Commentaires sur Isaïe de Saint-Jérôme. Merci

    J’aime

  4. Bonjour, pour le passage du Coran l’interprétation est proposée par Maurice Gloton dans son essai traduction du Coran (Editions al Bouraq, ISBN 978-2841615506), traduction qui n’est pas forcément conseillée de lire en premier quand on est pas familier de la lecture coranique. Pour un francophone, je choisirais plutôt Kazimirski pour ceux qui aiment la langue française du 19è mais elle est parfois tintée de compréhensions chrétiennes, sinon pour la justesse et les commentaires, celle de Si Hamza Boubakeur est aussi remarquable (979-1022504720).

    Pour mon interprétation de ce qu’est la résurrection ma source n’est rien d’autre que l’évangile de Saint-Matthieu. Par exemple, pour le fait que Jésus est toujours présent : Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (ch. 28, 18 – 20, traduction AELF) Il me semble que c’est très clair…

    Je n’ai pas fais de commentaires sur celui de St Jérome sur Isaïe mais je veux bien me pencher sur la question.
    Rabia

    J’aime

  5. Bonjour, vraiment si vous pouviez me retrouver la référence sur Saint Jérôme et Isaïe, ce serait utile.
    Pour votre commentaire :
    « En réalité, Jésus a ressuscité (en premier) puis il a été crucifié et il est en réalité toujours là (c’est ce qu’il y a vraiment d’écrit dans les évangiles) »
    cela ne figure absolument pas dans les évangiles : Jésus est né (corps et âme), a vécu (33 ou 36 ans ), est mort crucifié un vendredi, est ressuscité le dimanche suivant, est encore apparu ponctuellement durant 40 jours, puis est monté aux cieux (d’où il dit être toujours avec nous, mais pas au sens de vivant revenant parfois sur terre). Et durant ses 3 dernières années terrestres, il a ressuscité Lazare et la fille de Jaïr, soit deux personnes.

    J’aime

  6. J’ai hésité longuement avant d’insérer cet extrait car je n’ai pas trouvé son contexte. Les commentaires sur Isaïe de Jérôme de Stridon occupent 18 livres dont beaucoup ne sont pas publiés sur Internet. Il est certain que ce n’est pas la vision du paradis de sa communauté, mais plutôt celle d’une secte qui professait la licence sexuelle.

    J’aime

  7. Vous savez ce qui est utile, chercher honnêtement au fond de soi la vérité sur soi, afin de savoir précisément ce en quoi on croit. La foi sauve. Chercher à avoir raison est totalement inutile. Il faut s’efforcer de comprendre l’enseignement des religions dont le but est de nous transfigurer. Il faut donc mettre de côté « sa propre science » et se considérer comme ignorant en la matière, si on veut sérieusement avancé, puis Se placer sous la direction d’un guide spirituel. Il faut absolument mettre de côté tous nos à priori et étudier cet enseignement avec un regard purifié. La question primordiale à se poser est celle du salut. La foi sauve, mais faut-il encore qu’elle soit vraie. Ai-je besoin d’être sauvé, si oui, quelle est la foi qui sauve ?
    Il faut répondre honnêtement et sincèrement, car la Vérité est ce qu’elle est et nous y ferons face un jour ou l’autre.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s