Quand l’Islam était le centre intellectuel du monde

D’après les Cahiers de Science & Vie de mai 2013 consacrés à l’an 1000.

Aux alentours de l’an mil, l’Islam, le monde musulman, est divisé en trois califats rivaux. La capitale de chacun de ces califats connaît un foisonnement d’idées nouvelles. La soif de savoir l’emporte sur les divergences religieuses. L’Islam connaît son âge d’or, alors que l’Europe se relève péniblement des conflits de succession de l’empire carolingien moribond.

Lire la suite « Quand l’Islam était le centre intellectuel du monde »

Georges Lemaître : le dilemme de la foi

Georges Lemaître (1894-1966) est peu connu du grand public, pourtant, c’est le concepteur de la théorie du Big Bang publiée en 1927 dans une revue scientifique !

Georges Lemaître et Albert Einstein au MIT

Or, comme on peut le voir sur cette photo, Georges Lemaître était prêtre catholique. Il était professeur à l’Université catholique de Louvain (Belgique).
Comment a-t-il concilié sa foi, sa croyance et ses connaissances scientifiques ?

Lire la suite « Georges Lemaître : le dilemme de la foi »

La déchéance de l’Opus Dei

Voir l’article sur l’Opus Dei

Un décret du pape François réformant l’influente et conservatrice organisation catholique, parfois critiquée pour son fonctionnement opaque et «sectaire», est entré en vigueur jeudi 4 août 2022.
Que contient-il ?

L’Opus Dei était devenu une sorte de super-diocèse sans territoire, régi à la fois par le droit canon et ses propres statuts. Il ne rendait compte qu’au pape.
Le décret précise que l’Opus Dei dépend maintenant du ministère qui contrôle toutes des congrégations. Il devra présenter son rapport sur la situation interne et le déroulement de son travail apostolique tous les ans au lieu de tous les cinq ans auparavant.
De plus, le chef de l’Opus Dei, Fernando Ocariz, perd son titre d’évêque.

Le pape a coupé les pattes de la pieuvre, la mafia blanche.

384 : L’évêque fait plier l’empereur romain

Quand Constantin (310-337) a tendu la main aux chrétiens, s’était-il imaginé que ses successeurs auraient des comptes à rendre aux évêques ? L’empereur occupait la charge la plus élevée en prestige et en obligations au sein de la religion publique romaine, il en était le grand organisateur, le pontifex maximus, le grand pontife. Les évêques vont lui ravir ce titre et vont dicter leurs lois aux empereurs.

Lire la suite « 384 : L’évêque fait plier l’empereur romain »

Jésus-Christ selon Eusèbe de Césarée

Eusèbe (~265-339), évêque de la ville de Césarée en Palestine, nous brosse un portrait de Jésus-Christ dans le premier livre de son Histoire ecclésiastique. On pourrait croire qu’il va nous livrer un récit inspiré des évangiles qu’il connaît. Il n’en est rien, son discours est tout à fait novateur. Il démontrer que le Christ existe depuis la création de l’Univers et qu’il a toujours été présent. Étonnant !

Lire la suite « Jésus-Christ selon Eusèbe de Césarée »